Drone : ce modèle miniature s’inspire des insectes

Après les caméras miniatures d’Insta360, c’est au tour des drones d’être rétrécis. Des chercheurs de l’université d’Harvard, du MIT et de la Hong Kong City University se sont associés pour développer de minuscules objets volants inspirés des insectes. Avec cette taille, il n’est pas question de moteurs, mais d’une technologie reposant sur des cylindres souples en caoutchouc recouverts de minuscules tubes de carbone. Lorsqu’ils sont mis sous tension, les nanotubes étirent le caoutchouc, permettant ainsi aux ailes du drone de battre jusqu’à 500 fois par seconde, rapporte ainsi le site d’Engadget. Un mouvement évidemment imperceptible à l’œil nu, mais qu’on peut observer au ralenti sur la vidéo publiée par le MIT sur YouTube.

Capables d’effectuer des manœuvres précises, ces drones insectes ne pèsent que 0,5 gramme, mais se révèlent particulièrement résistants. Ils seraient notamment capables de voler après une importante chute, mais aussi de sortir indemnes d’une violente collision… un peu comme un véritable insecte finalement. Évidemment, il reste encore de nombreuses limitations liées à la petite taille de ces robots. La première étant que leur petite taille ne leur permet pas encore d’embarquer une batterie. Ils sont ainsi reliés en permanence à un système d’alimentation resté au sol. De même, ils ne possèdent actuellement aucun “outil”, comme une caméra, ou un système qui leur permettrait de transporter de petites charges.

Pour autant, ces derniers pourraient avoir de nombreux usages pratiques, allant même jusqu’à polliniser artificiellement des cultures en manque d’insectes. Équipés de caméras, ils pourraient également se faufiler dans des espaces inaccessibles en temps normal, et servir dans le domaine médical, industriel, ou même militaire.

 

 

Lisez également ces articles:


Rejoignez notre newsletter

la vie est trop courte pour les e-mails ennuyeux.
Inscrivez-vous pour obtenir les meilleures infos, offres, idées et plus encore!


recommandé par Les Infos en Direct:


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *