Fête de la musique : des milliers de fêtards rassemblés malgré la pandémie

Crédits : @Free-Photos via Pixabay

Olivier Véran, Ministre de la Santé, avait pourtant prévenu : le confinement à peine terminé, les célébrations de la fête de la musique devaient se tenir dans le respect des gestes barrières et des mesures de bon sens en général. Mais c’était sans compter une frange de la population, pour qui cette sortie représentaient un exutoire indispensable dans ce contexte d’isolation sociale. Des foules compactes ont ainsi déambulé pendant des heures malgré les interdictions de rassemblement et en l’absence de la dérogation nécessaire.

Mais même à l’occasion de la “session apéro acoustique” animée par le groupe électronique 10 DJ, pourtant autorisée par la Ville de Paris, les masques étaient peu nombreux et la distanciation sociale pas vraiment au programme. Ils étaient ainsi des milliers à danser dans les rues, battant le pavé jusqu’en début de soirée. Une situation vivement critiquée par de nombreux internautes, universitaires et professionnels de santé.

D’autant plus qu’une bonne partie des gens a réussi à prendre part à la fête dans des conditions bien plus responsables. BFMTV cite l’exemple de l’Institut du Monde Arabe, à Paris, où des vagues successives de 500 spectateurs ont enchaîné les karaoké assis, autour de tables de 10, espacées de 3 mètres : un exemple à suivre, surtout par rapport à celui du Canal Saint-Martin d’où proviennent les images ci-dessus. De la même façon, de nombreux événements de petite taille ont pu se dérouler sans encombre et dans le respect des règles de distanciation. Ce qui attise d’autant plus l’amertume d’une partie des observateurs, effarés par cette absence totale de prise en compte des consignes. Tantôt avec humour, tantôt avec résignation.

Certains internautes ont cependant tenu à défendre les participants : sur les réseaux sociaux, on constate un certain nombre de personnes qui considèrent que les mesures de protection sanitaires ne sont plus justifiées.

Reste à surveiller attentivement les retombées potentielles de ce week-end très exposé. Ce qui est certain, c’est que le moindre rassemblement public va encore générer ce genre de polémiques pendant un certain temps…

 

Lisez également ces articles:


Rejoignez notre newsletter

 la vie est trop courte pour les e-mails ennuyeux.
Inscrivez-vous pour obtenir les meilleures infos, offres, idées et plus encore!


recommandé par Les Infos en Direct:


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *